Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Un plateau d'évolution sportive à Hesdin-l'Abbé

Publié par Frédéric CUVILLIER sur 25 Novembre 2009

Ce samedi, aux côtés de Jacques Pochet, Maire d’Hesdin l’Abbé et de Dominique Dupilet, Président du Conseil Général et en présence du Sous Préfet et de nombreux élus, j’ai eu le plaisir d’inaugurer le terrain synthétique de la commune à proximité du stade. Cet équipement permettra au club de football local de s’entraîner par tout temps et de préserver ainsi le stade existant mais il ne sera pas exclusivement réservé au football, le maire ayant le souhait de développer d’autres activités sportives accessibles à tous.

Ce nouveau complexe a été réalisé dans une démarche de développement durable puisque la réalisation d’un terrain en synthétique ne demande pas d’entretien et donc pas d’utilisation d’engrais.

J’ai tenu à souligner  le dynamisme du club de football qui compte plus de 100 adhérents et lui souhaite avec un tel équipement de continuer à se développer, et à féliciter la démarche du maire, Jacques Pochet, qui consiste à  mutualiser ses équipements avec les communes voisines.

 

La communauté d’agglomération a apporté son soutien financier à hauteur de 63 438 euros HT dans le cadre du FOCAD

 

Cette inauguration a été également l’occasion de revenir sur l’inquiétude croissante d’un très grand nombre d’élus locaux quelle que soit leur sensibilité politique face aux annonces du gouvernement qui visent à affaiblir les communes et leurs initiatives.

D’une part la réforme de la taxe professionnelle, ressource importante pour les collectivités locales,  s'il est annoncé qu’elle sera compensée en 2010, rien n’est encore clairement défini et plane toute l’incertitude sur les années suivantes. Cette absence de ressources pour les collectivités entraînera inévitablement de graves conséquences notamment sur l’emploi car n’oublions pas que les investissements publics (construction de terrains sportifs, de logements, de crèches etc…) font vivre les entreprises et leurs salariés.

D’autre part la réforme des collectivités locales qui vise la suppression des financements croisés en supprimant la clause de compétence générale. Ce qui signifie qu’à Hesdin l’Abbé par exemple, la commune n’aurait pas pu bénéficier et de l’aide du Conseil Général, et l'aide de la communauté d’agglomération Cette réforme prévoit également que toute commune devra obligatoirement financer toute opération à hauteur de 50%. Ces dispositions vont poser de nombreuses difficultés de financement des équipements publics.

Si ces réformes venaient à être mises en œuvre, c’est toute la dynamique de développement des communes qui serait remise en cause.