Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

André FLAJOLET face à ses contradictions !

Publié par Frédéric CUVILLIER sur 27 Octobre 2009

A l’occasion de sa venue à Boulogne-sur-Mer le 3 octobre dernier, M.André FLAJOLET, Député-Maire de Saint-Venant et Responsable Départemental de l’UMP, s’est exprimé sur la question du service public hospitalier et, plus particulièrement, du maintien d’une offre publique de soins de radiothérapie pour laquelle le Centre Hospitalier de Boulogne-sur-Mer se bat depuis plusieurs mois.

 

Se présentant comme le conseiller de la Ministre de la Santé, M. FLAJOLET a agité une grave menace sur l’avenir qui serait réservé au Centre Hospitalier déclarant que « si certains n’ont pas été capables de s’entendre, le Ministère saura tirer les conséquences dans le cadre des spécialisations des Etablissements ».

 

De tels propos qui engagent la Ministre, laquelle m’assurait récemment lors de notre rencontre au Touquet de son engagement pour le maintien d’un service public de qualité, sont tout à fait scandaleux et inadmissibles.

 

C’est pourquoi, accompagné du Docteur Chochois, Président de la Commission Médicale d'Etablissement du CHB, ai-je tenu à tenir une conférence de presse à Saint-Venant ce lundi 26 octobre afin de faire savoir au Député Maire ma désapprobation face à pareil comportement et dénoncer ce double langage.

 

Monsieur FLAJOLET ne peut en effet soutenir la nécessité de bénéficier d’une offre publique de santé de qualité et refuser d’accorder les moyens nécessaires à la mise en œuvre de celle-ci pour l’hôpital public en indiquant qu’ « il n’y a pas la place, aujourd’hui pour un quatrième accélérateur de particules à Boulogne [et que] cela irait au-delà des besoins de santé » de notre territoire…

 

Je tiens à rappeler à Monsieur FLAJOLET que cette nouvelle machine dont souhaite se doter le Centre Hospitalier de Boulogne a vocation à faire bénéficier les patients des nouvelles avancées technologiques en matière de traitement du cancer et que les collectivités territoriales ont déjà annoncé son financement.

 

En définitive Monsieur FLAJOLET souhaite-t-il effectivement encourager le développement de notre service public de santé ou au contraire favoriser le monopole du secteur privé ?

 

Activité de radiothérapie publique à Boulogne-sur-Mer : verdict le jeudi 29 octobre…