Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L’accessibilité des personnes handicapées aux transports : une priorité qui se concrétise

Publié par Frédéric CUVILLIER sur 11 Septembre 2009

La ligne de bus n°8 « Inquétrie-La Capelle par St-Martin centre et Hélicéa » est désormais la première du réseau TCRB à être entièrement accessible aux personnes à mobilité réduite.

Ce matin, j’ai inauguré officiellement ces nouveaux aménagements qui témoignent de la volonté de la Communauté d’agglomération du Boulonnais d’adapter le réseau de transport urbain aux déplacements des personnes handicapées.

Ainsi, la CaB a été parmi les premières autorités organisatrices de transport à adopter un schéma directeur d’accessibilité pour la mise aux normes des arrêts de bus des lignes urbaines. Ce schéma prévoit qu’en fonction de leur taux de fréquentation, les lignes doivent être progressivement accessibles.

 

Chaque année, une enveloppe budgétaire d’environ 300 000 euros est votée pour mettre aux normes une ligne de bus, ce qui correspond d’ici la fin 2015 à un budget d’environ 2 400 000 euros. Les travaux consistent à rehausser le trottoir pour obtenir une hauteur du quai-bus comprise entre 21 et 24 cm, permettant un accès de plain-pied dans les bus. Une bordure spéciale est posée le long du quai de même qu’une signalisation spécifique afin de permettre au conducteur de se garer de façon optimale le long du trottoir.

Parce qu’elle dessert entre autres des bâtiments administratifs, un centre médical, une piscine patinoire, une zone commerciale, la ligne 8 est la première à être entièrement accessible aux personnes handicapées. Pour un coût total de 350 000 euros, 29 arrêts ont ainsi été aménagés.

Au cours du programme 2009/2010, trois autres lignes seront mises aux normes : la ligne 3 « La Colonne Wimille Bon Secours » (23 arrêts), la ligne 23 « Le Portel Alprech Direct » (33 arrêts) et la ligne 26 « Boulogne Henriville » (3 arrêts).

 

Fin 2010, une centaine d’arrêts répondra donc aux normes d’accessibilité pour les personnes à mobilité réduite.

 

Parallèlement à ces aménagements, les appels d’offres concernant le renouvellement des bus (quatre véhicules par an) tiennent compte également des personnes handicapées puisque les nouveaux bus disposent d’un emplacement pour fauteuil roulant, sont équipés d’une rampe manuelle et pré-équipés pour diffuser de l’information visuelle et sonore.